Financement des PME : la Banque Populaire de Côte d’Ivoire et le Fonds de Garantie et de Crédit aux PME signent un accord

Issa Fadiga et Zinsou Marcellin respectivement Directeur Général de la Banque Populaire de Côte d’Ivoire et du Fonds de Garantie et de Crédit aux PME (FGPME) ont procédé à la signature d’une Convention ce mercredi 18 novembre 2020 à Abidjan-Plateau.

La présente Convention vise à établir entre les parties, un accord permanent en vue du financement des PME et définir entre elles, un mécanisme pour faciliter l’accès des PME aux financements proposés par la Banque Populaire aux meilleures conditions du marché et qui devraient être garantis par la CGPME.

La Banque Populaire de Côte d’Ivoire se propose de mettre à la disposition du FGPME, son vaste réseau de 75 agences sur toute l’étendue du territoire ainsi que ses Cars Banque Mobiles et ses solutions adaptées à toutes les cibles en vue du financement des PME en Côte d’ivoire.

Selon Issa Fadiga, cette signature s’inscrit dans la droite ligne du programme du gouvernement sur les années 2020-2025 dont l’un des piliers est la création de richesse à travers les emplois. Mais également dont l’axe stratégique est le financement de l’économie. ” À travers cette convention, nous apportons une véritable solution à la problématique du financement des PME” dit-il. À en croire le directeur général de la Banque populaire, cette convention va contribuer à financer des PME sur des durées qui n’excèderont pas 5 ans à un taux de 6,5%. ” Le Fonds de Garantie ouvrira jusqu’à 80% des garanties demandées par les banques. Lesquelles garanties qui ne devront pas excéder elles-mêmes 50% du montant de financement ” a-t-il précisé.

Bien avant, Zinsou Marcellin a salué ce partenariat qui selon lui contribuera à l’éclosion de plusieurs PME. Pour lui, ce Fonds vient répondre aux difficultés de financement des PME. ” Nous sommes confiants qu’au regard de la célérité et du professionnalisme de la Banque populaire qui ont précédé cette signature qu’en allant vers la Banque populaire, nos PME seront bien accueillies et bien accompagnées grâce aux dispositifs mis en place ” a-t-il témoigné.

 

Faut-il le noter, les PME représentent aujourd’hui plus de 90% du tissu économique mais seulement 23% du PIB. Au 31 décembre 2019, l’encours de crédit aux PME à l’échelle nationale était de 1464 milliards de francs CFA, soit 19% du total des encours de crédit des établissements bancaires tous secteurs confondus. Cela démontre que nos PME sont sous-financées et que leurs besoins ne sont pas encore totalement adressés.
D’une part, les PME qui estiment que les coûts de financement sont trop élevés et qu’elles accèdent difficilement au crédit. D’autre part, les banques qui constatent une absence de formalisation des PME, des états financiers non disponibles ou non fiables, une gouvernance qui mérite d’être renforcée.

Source abidjan.net